LA PECHE A LA TRAINE COTIERE

TECHNIQUE
Pêche pratiquée à partir d'une embarcation légère, à une vitesse de traîne de 3 à 5 nœuds.
La traîne se pratique, avec les lignes tendues à l’arrière du bateau.
- Traîne à main : animation du montage possible. La détection de la touche se fait par des tirées imprimées par le poisson sur la ligne.
- Traîne à la canne : la canne est logée dans un porte-canne du bateau. Le frein du moulinet est desserré. Le bruit du frein permet la détection de la touche.

LIEUX DE PECHE
- 5 milles des côtes
- sur les fosses sableuses, rocheux
- sur épaves
- sur les chasses de poissons

LES POISSONS
Manche-Mer du Nord: maquereaux, bars, lieus, orphies, morues
Atlantique: maquereaux, bars, lieus, orphies, thon blanc
Méditerranée: maquereaux, loups, liches, bonites

APPATS
Leurres artificiels : poissons nageurs, leurres souples, mitraillettes, cuillères ondulantes
Appâts naturels : lançon, couenne de porc

 


LA PECHE A SOUTENIR

TECHNIQUE
Pêche en bateau ancré ; avec ou sans canne. Il s’agit d’une pêche généralement de fond, ligne tendue, sans animation de la ligne, qui se pratique avec des esches naturelles. La détection des touches se fait par les vibrations du scion.

LIEUX DE PECHE
Pêche dans la zone des 5 milles nautiques (permis A), sur fond rocheux, épaves, cassures, ...
Importance de choisir des postes ou le fond est différent. Généralement sous les reliefs accidentés: Bande de sable au milieu de roches ou inversement tombants rocheux, épave, parcs à huîtres, herbiers.

LES POISSONS
Manche-Mer du Nord: maquereaux, bars, lieus, orphies, tacaud, morues, merlans, poissons plats, calamars, etc.
Atlantique: maquereaux, bars, lieus, orphies, tacaud, poissons plats, poissons plats, etc.
Méditerranée: pajots, girelles, loups, dorades, liches, bonites, sars , marbrés, etc.

APPATS
Manche-Mer du Nord: Arénicoles, céphalopodes, maquereaux, lançons, etc.
Atlantique: Arénicoles, céphalopodes, maquereaux, lançons, etc.
Méditerranée: Arénicoles, céphalopodes, maquereaux, lançons, vifs ,coquillages, etc.

 


LA PECHE EN DERIVE

TECHNIQUE
Pêche en bateau non ancré. On pêche généralement en dérive sur les chasses de poissons signalées par des plongeons de mouettes et par des bouillonements en surface. Les leurres utilisés sont des trains de plumes (mitraillettes) lestés par un plomb ou une cuillère ondulante. L'action de pêche consiste a approcher silencieusement la chasse, bateau dérivant, moteur coupé, à lancer au milieu de la zone de prédation et à dandiner son montage par a coups pour simuler la fuite d'un banc de poisson pourchassé. Il n'est pas rare de prendre un poisson par plume de mitraillette.

LIEUX DE PECHE
Pêche dans la zone des 5 milles nautiques (permis A), sur chasses repérées à vue ou au sondeur.

LES POISSONS
Manche-Mer du Nord: maquereaux, bars, lieus, orphies, morues
Atlantique: maquereaux, bars, lieus, orphies
Méditerranée: maquereaux, loups, liches, bonites

 


LA PECHE A LA TRAINE RAPIDE

TECHNIQUE
Pêche pratiquée à partir d'un bateau de plus de 8 mètres, plus de 5 milles des côtes (en général 30 à 40 milles en Méditerranée), la vitesse de traîne se situe de 4 à 10 nœuds.
Le stand up est la technique de pêche de la traîne moderne. La canne s'utilise debout, elle est plus courte et plus sensible, donnant plus de sensations pendant le combat.
Il s'agit d'une pêche trés physique (lorsqu'il y a des touches)

LIEUX DE PECHE
Abords de la rupture du plateau continental

LES POISSONS
Thons, espadons, marlins, dorades coyphènes

LES LEURRES
Poissons nageurs de grande tailles, jets siffleurs, gros octopus, leurres à jupes (type Kona head)


 


LA PECHE AU TOUT GROS

TECHNIQUES
Pêche du thon au broumé
C'est une technique de pêche à l'arrêt, qui s’adresse à de beaux poissons et qui nécessite un matériel de traîne lourde.
Le bateau est ancré avec un système d’ancre flottante que l’on peut larguer en cas de départ.
Le broumé est un amorçage régulier à base de sardines.
Les lignes équipées de gros flotteurs, avec comme appât une sardine, sont disposées à l’arrière du bateau à différentes distances et différentes profondeurs.
Au départ du poisson, on relève toute les lignes, on largue le mouillage et le poisson est combattu, autant par le pêcheur que par le skipper qui manoeuvre le bateau.
La pêche du marlin
C'est une pêche à la traine entre 8 et 9 noeuds qui peut se faire avec des vifs ( bonites ou thonidés de 5 à 10 kg) ou avec de gros leurres à juppe.

LIEUX DE PECHE
Abords de la rupture du plateau continental

LES POISSONS
Thons, poissons à rostres, requins

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement