le maigre au leurre souple :

 

     Les moeurs :

  maigre de 15 kg

    

 

 

Tout d’abord, il faut savoir que le maigre est un poisson proche du bar, il vit sur les mêmes zones (roches marquées,épaves ,tombants à roches creuses) avec cependant qqs détails différents ;il est généralement au pied des roches  ou épaves dans un contre courant et il tend à monter sur les reliefs lorsque le courant ralentit .

Le bar lui serait plus généralement sur les hauteurs aussi bien dans le courant que lorsque celui-ci ralentit à la différence qu'il se décollera encore plus du fond que le maigre.

    Contrairement aux idées reçues ,il cohabite bien avec les bars (c'est mon expérience de plongeur en apnée qui me le fait affirmer) ,j'en ai même observé trois de 15 kilos au trou avec une dizaine de très gros bars et tout ce petit monde bien tranquille !)

    C'est souvent en pêchant le bar dans 12 - 15m d'eau qu'on touche un maigre et qu'on le perd parcequ'on est pas prêt à amortir le choc des premières secondes ...

     Sa nourriture de base est assez proche de celle du bar (mise à par les crabes dont il ne rafole pas) ,tacauds ,sardines,encornets,casserons ,crevettes ,il prend globalement des appats assez petits (comparé à ce que le bar peut s'engloutir en une seule fois),le maigre capturerait plus sa proie avec les dents pour ensuite l'avaler (il gobe moins) ,ceci est important par rapport aux leurres qu'on peut lui proposer. 

    Il est beaucoup plus facile à pêcher que le bar dans le sens ou il est moins lunatique et qu'il ouvre le bec systématiquement du moment qu'on lui propose un joli leurre au bon endroit (c'est à dire juste devant le museau) par contre la difficulté est de les situer car beaucoup moins nombreux que les bars qu'on trouve partout.

    Il est comme le bar ,assez prévisible et revient régulièrement sur les mêmes sites d'année en année à condition qu'on ne leur colle pas trop de pression de pêche (l'éternel débat) et tous les secteurs à maigre se ressemblent et en vue sous marine ,on peut presque prévoir qu'une zone donnée accueillera des maigres un jour !!

 

 Maigre de 18,7 kg au leurre souple :

 

    les périodes

 

 

 

 

 

    Dans les pertuis d'antioche et breton sur la rochelle,le maigre arrive généralement vers la mi-juin aux pointes des iles (oléron et ré) pour ensuite glisser à la cote réellement tout début juillet (il sera alors possible d'en pêcher partout et notamment dans des profondeurs plus importantes)

Il nous arrive de tomber sur des bancs nombreux de gros poissons mais il est rare de pouvoir en pêcher plus de deux sur un banc ,ils se déplacent dès qu'il y a un truc pas net !

 Très peu de professionnels fileyeurs ou ligneurs arrivent à en prendre régulièrement car il évite facilement les filets ou sur des palangres soit il casse ,soit il se décroche ...la plupart des gros poissons pêchés en 2006 l'ont été par des amateurs avec une canne ,un hameçon !!

 

    La technique :

 

    Je suis un inconditionnel des mégashad flashmer (quelque soit le colori avec un petit penchant pour le tri-fluo dans les profondeurs) en petite taille (plutot 12 cms) avec des têtes adaptées à la profondeur ,à la dérive vent...,inconditionnel d'une pêche ou l'on "gratte" le fond pour réveiller ces gros bébés immobiles ...Comme je le disais plus haut ,le maigre ne gobe pas comme le bar mais prend du bout des lèvres (c'est une tendance ,attention aux conclusions hatives) et on aura plus de loupés avec des gros leurres (15 ou 17cms) mais ça reste du détails car on en a pêché evidemment aussi avec des 15 cms.

    Les maigres se comportent exactement comme les bars à la touche , neuf fois sur dix à la descente (voire à l'arrivée en bas) mais par contre ils auront tendance à faire un rush de 20 ou 30 m directement pour ensuite s'arrêter et se secouer la gueule ;donc soit on casse dans les trois secondes (si le frein est trop serré ) soit on le décroche un peu plus loin .Si les deux premières étapes se sont bien passées ,on peut commencer à y croire (ils se décrochent assez facilement tout de même)

    Après c'est une question de patience et de concentration , il faut savoir qu'il faut généralement 10 minutes pour le décoller du fond et 5 minutes de plus pour l'amener à l'épuisette  (il faut compter 15 min pour un 15 kilos soit une minute au kilo !)

    Il est donc important de tenir sa canne haute et surtout la bobine très déssérée (on pourra dans le début réguler au pouce en frein d'appoint),,ensuite pas question d'avoir une tenue de canne bloquée mais au contraire de la souplesse pour maintenir une tension constante en amortissant les violents coup de tête qu'il ne se gênera pas de vous mettre (on en prend normalement plein les bras !)

 

    En conclusion, c'est un poisson magnifique avec ses reflets rosés que tout pêcheur au leurre souple rêve de tenir et remonter un jour qui a l'avantage de pouvoir arriver à des tailles impressionnantes (plus de 40 kilos pour 1 m70) qui pêché en petite canne mort-manié et tresse légère procure des sensations fantastiques (vivement juin 2007 !!)

    En 2007, je me concentrerais plus spécifiquement sur ce poisson magnifique qui fait rêver du monde (objectif plus de trente kilos au leurre souple)

 

 

 

 

 

 

olivierjournaux@neuf.fr                                                 

www.sortiepecheaubar.fr

captainojfishing.over-blog.com

 

Olivier JOURNAUX.

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement